Actions

Déchoucage

De Wiki Lokal Life

Le Déchoucage (ou déchoukaj en créole, issu du mot souche en français[1]) est un concept apparu en HaïtiW-blackandwhite.png au XXè siècle et qui consiste à détruire les fondations d'un immeuble symbolisant une personne ou un pouvoir afin d'en éliminer tout trace. En Martinique ce terme concerne principalement la destruction de symboles coloniaux sur l'ile, comme des statues.

Principaux déchoucages en Martinique

Victor Schoelcher

Ancienne statue de Victor Schoelcher dans la ville de Schoelcher

Victor SchoelcherW-blackandwhite.png, connu pour avoir poussé la signature du décret d'abolition de l'esclavageW-blackandwhite.png figure sur de nombreuses statues. Au fil des années plusieurs statues sont supprimées de l'espace public, de manière légales ou illégales. Il lui est notamment reproché de symboliser le pouvoir français et seul acteur de la libération des esclaves au détriment du travail (et du sacrifice) de plusieurs d'entre eux (comme le Tanboyé Romain) pour obtenir leur liberté, et d'avoir soutenu la classe bourgeoise dans la transition[2].

A Rivière-PiloteW-blackandwhite.png, dans les années 70, le conseil municipal, dirigé alors par Alfred Marie-JeanneW-blackandwhite.png a enlevé la statue de Schoelcher figurant devant la mairie[3][4][5][6].

En septembre 2013 la statue de Schoelcher située au bourg de Schoelcher est défigurée puis restaurée en 2014[7][8].

Le 22 mai 2020, jour de commémoration de l'abolition de l'esclavage en Martinique, les deux statues de Victor Schoelcher présentes à Fort de France et à Schoelcher sont retirées par la force par des manifestants[9][10][11]. Elles étaient l'oeuvre d'Anatole Marquet De Vasselot et de Marie-Thérèse Lung-Fu[12]. Les manifestants reprochent au gouvernements national et local "de ne célébrer que des hommes blancs, et d’occulter les figures des esclaves qui se sont révoltés"[13] ; et à Schœlcher en particulier, d'avoir permis une indemnisation financière des anciens maîtres blancs, en compensation de l'abolition[14]. Cette destruction peut aussi se traduire comme un objectif de supprimer l'image de Schoelcher du mouvement abolitionniste[15]. Les réactions politiques sont cependant presque unanimement critiques envers ces déboulonnages[2].

En mars 2021, la statue de Schoelcher dans la commune du DiamantW-blackandwhite.png est elle aussi décapitée [16]. La statue avait été érigée pour les 150 ans de l'abolition de l'esclavage, en même temps que la statue du Nèg mawon à l'entrée du bourg et le monument mémoriel du Cap 110 de l'Anse Caffard[17].

En mai 2021 la commune du Lamentin décide de retirer le buste de Schoelcher également[18].

Joséphine de Beauharnais

Statue de Joséphine décapitée sur la savane de Fort-de-France avant son déboulonnage

Joséphine de BeauharnaisW-blackandwhite.png née le 23 juin 1763 aux Trois-Îlets en Martinique est la première épouse de l’empereur Napoléon IerW-blackandwhite.png. On lui attribue notamment le rétablissement de l'esclavage par son mari même si ce fait est disputé par des historiens[19][20].

En 1991, la statue de Joséphine de Beauharnais située sur la Savane à Fort-de-FranceW-blackandwhite.png est décapitée[21] et ne sera jamais réparée malgré une nouvelle tête commandée par la mairie[22]. Elle avait déjà été déplacée en 1974 en bordure de la Savane par l'administration municipale d'Aimé CésaireW-blackandwhite.png pour la rendre moins visible[23]. En 2017 notamment des manifestations ont lieu pour enlever cette statue complètement[24]. Le 26 juillet 2020, la statue de Joséphine de Beauharnais est retirée par des manifestant[25].

Aux Trois Ilets, une plaque dédiée à Joséphie de Beauharnais située devant l'église du bourg (où elle a été baptisée) a été cassée le 6 juin 2020[26].

Pierre Belain D'Esnambuc

Statue de Pierre Belain D'Esnambuc sur la Savane avant son déboulonnage

Pierre Belain D'EsnambucW-blackandwhite.png est un marin et colon français à l'origine de la première colonie française en fondant en 1635 le Saint-Pierre de la Martinique Fort Saint-Pierrelink=https://fr.wikipedia.org/wiki/Fort Saint-Pierre de la Martinique et la ville de Saint-PierreW-blackandwhite.png. Sa statue à Fort-de-France est détruite en juillet 2020 en même temps que celle de Joséphine de Beauharnais [25] en raison de son rôle dans la colonisation de l'ile, la traite négrière et le massacre des autochtones. Didier Laguerre, maire de Fort-de-France, avait prévu de demander au conseil municipal le 28 juillet d'acter la dépose officielle de la statue [27][28].

Ernest Deproge

Le buste d'Ernest DeprogeW-blackandwhite.png, ancien avocat et député martiniquais opposé aux BékésW-blackandwhite.png, installé en 1925 place Fabien à Fort-de-France[29] est déboulonné par des inconnus dans la nuit du 9 au 10 juillet 2020[30].

Voir aussi

Références

  1. Le syndrome haïtien dans les Antilles françaises
  2. 2,0 et 2,1 Statues de Schœlcher : raisons et réactions
  3. Alfred Marie-Jeanne soutient les auteurs de la destruction des statues de Victor Schoelcher
  4. Destruction des statues de Schoelcher : Alfred Marie-Jeanne solidaire, a lui-aussi déboulonné une statue de Victor Schœlcher
  5. Le déboulonnement des deux statues de Victor Schoelcher en Martinique est légitime
  6. A PROPOS DU DECHOUKAJ DES STATUES DE SCHOELCHER
  7. Schoelcher retrouve son visage !
  8. Petit tour du monde des monuments esclavagistes détruits par des activistes
  9. Deux statues de Victor Schoelcher détruites le 22 mai, jour de la commémoration de l'abolition de l'esclavage en Martinique
  10. Deux statues de Victor Schœlcher brisées par des manifestants en Martinique
  11. Vidéo du déchoucage de la statue de Schoelcher à Fort-de-France
  12. D'où venaient les statues "déboulonnées" de Victor Schoelcher ?
  13. Pourquoi des militants ont-ils détruit des statues de Victor Schœlcher (et est-ce justifié) ?
  14. Vidéo de revendication des activistes
  15. (Débats) Du regard sur les statues...
  16. La statue de Victor Schoelcher décapitée au Diamant
  17. Diamant : le buste de Victor Schoelcher vandalisé
  18. https://www.rci.fm/martinique/infos/Societe/Le-buste-de-Victor-Schoelcher-demonte-par-la-municipalite-du-Lamentin
  19. Déboulonnage de la statue de Joséphine: le cri de colère de l’historien Patrice Gueniffey
  20. Pierre Branda, Joséphine : Le paradoxe du cygne, Perrin, coll. « Tempus » (no 794), 2020 (1re éd. 2016), 576 p. (ISBN 978-2-262-08556-8).
  21. "Enlever la tête de Joséphine fut très simple"
  22. Hommages colonialistes, violation de la laïcité : en France, les statues de la discorde
  23. Du « déboulonnage » de la statue de Joséphine de Beauharnais.
  24. Faut-il déboulonner les statues des esclavagistes dans l'hexagone et Outre-mer ?
  25. 25,0 et 25,1 Les statues de Joséphine de Beauharnais et de Pierre Belain D'Esnambuc renversées par des activistes en Martinique
  26. Deux plaques dédiées à Joséphine de Beauharnais et à Léon Papin Dupont détruites sur la façade de l'église des Trois-Îlets
  27. Le maire de Fort-de-France annonce son intention de « déposer » la statue de Pierre Belain d’Esnambuc
  28. Didier Laguerre : « Nous prendrons les mesures pour protéger le patrimoine municipal »
  29. https://www.patrimoines-martinique.org/ark:/35569/a011426186902GjZ7CH
  30. https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/fort-france/buste-ernest-deproge-deboulonne-renverse-fort-france-852214.html